Sitio oficial de la Oficina de Turismo de la isla de Oléron y la cuenca de Marennes

Buscar

Le bassin de Marennes

Le bassin de Marennes est un territoire aux multiples facettes. Les différentes communes qui le composent sont liées depuis toujours par une même histoire géographique, économique, historique, et même politique. Saint-Sornin, Le Gua, Nieulle sur Seudre, Saint-Just-Luzac, Hiers-Brouage, Marennes et Bourcefranc-Le Chapus sont les sept communes qui composent ce bassin.
 

Un patrimoine remarquable

Le bassin de Marennes est riche d'un patrimoine hors du commun. Doté de nombreuses fortifications, citons la citadelle de Brouage, avec ses remparts aux échauguettes emblématiques, le Fort Louvois, dernière fortification construite sous le règne de Louis XIV ou encore la tour de Broue, vestige d'un ensemble fortifié du XIe siècle. Le clocher de l'église de Marennes culminant à 85 mètres ou le château de La Gataudière, ancienne demeure de François Fresneau surnommé « le père du caoutchouc » complètent cet inventaire non exhaustif.
 

Une faune et une flore exceptionnelles

Les marais du bassin de Marennes sont un superbe écrin pour la faune et une terre d'accueil pour beaucoup d'oiseaux et notamment les oiseaux migrateurs. Hérons, aigrettes et cygnes... sont des habitués des lieux. Au printemps, en se promenant dans les marais de Brouage, il n'est pas rare d'observer des cigognes nicher. Les marais du bassin de Marennes constituent d’immenses zones sauvages où la nature a tous ses droits.
 

Activités et traditions

Comment évoquer le bassin de Marennes sans penser à l'ostréiculture et à ses petits ports aux cabanes multicolores et leurs flottilles de chalands. Ici, on trouve une spécificité unique: l'affinage en claires. C'est dans ces anciens marais salants, qui ont fait la richesse du territoire pendant des siècles avec la production de sel, que l'on élabore les fameuses fines, spéciales ou pousses en claires. Au port du Chapus, la flottille est diverse : des chalands ostréicoles, toujours, mais aussi des bateaux de pêche et des chalands mytilicoles car on y élève aussi la moules de bouchots, une spécialité de plus. Sur le bassin de Marennes, l’élevage bovin et l’agriculture sont également des activités de tout premier ordre.
 

Une destination vacances par excellence

Marennes-plage est idéale pour la baignade des plus petits, du sable fin, pas de courant ni de vague et, en prime, un superbe panorama sur l’île d’Oléron. De nombreuses pistes cyclables sillonnent le bassin pour le découvrir à vélo. La Cité de l’Huître, le long du chenal de La Cayenne à Marennes, explique de façon très ludique « l’aventure de l’huître ». A Saint-Just-Luzac, le Moulin des Loges témoigne de l’ingéniosité humaine en fonctionnant au rythme des marées. Dans les jardins du château de La Gataudière, un parc accrobranche ravira les aventuriers. Plusieurs bases nautiques permettront aux amateurs d’activités aquatiques d’assouvir leur passion.